Le cinéma italien à travers les genres

Le cinéma italien à travers les genres

Le cinéma italien à travers les genres

Le cinéma italien a commencé à la suite de la présentation au public, à Paris, le cinématographe des frères Lumière à la fin de l’année 1895. Le cinéma italien  a touché nombreux sous-genres comme le western spaghetti, le giallo et le néoréalisme. Le cinéma de genre à l’italienne  propose de vrais œuvres d’art malgré les critiques qu’il subit. Cependant,  il devient une source d’inspiration du cinéma mondial. La postsynchronisation est une des caractéristiques du cinéma italien. C’est une technique de doublage permettant d’enregistrer en studio les dialogues d’un film.  

postsynchronisation.jpg

 

Le néoréalisme : le genre majeur du cinéma italien

Le néoréalisme évolue en Italie entre les années 1943-1955 en sa qualité de mouvement cinématographique.  L’enjeu  du néoréalisme est de démontrer les  réalités quotidiennes telles qu’elles sont, en préférant  une position médiane entre  réalité, documentaire et scénario. Pour ce faire,  la technique du néoréalisme utilise des personnes de la rue remplaçant  des acteurs professionnels afin d’imager une vraie vie.  Sa naissance  du cinéma italien est marquée par la sortie  de l’art intitulé « Rome, ville ouverte » dont les moyens sont de qualité dérisoire.  Malgré cela, l’objectif est atteint  et concrétisé par une influente présentation de l’expérience pénible de la guerre, l’atmosphère de la résistance, le traumatisme de l’occupation. Les grands œuvres subséquents en ont trouvé le chemin à suivre. Le néoréalisme est la forme symbolique du cinéma italien.

 

Totò : le personnage incontournable du comique italien

Entre la période 1940-1950, le cinéma comique italien  a vu évoluer un personnage très représentatif nommé Totò.  Cet acteur est un vrai emblème de la comédie italienne où il joue le rôle d’un italien misérable,  un adulte chômeur devenu délinquant parfois, tantôt ridicule, tantôt  représentant un personnage loyal.

toto.jpg

Son début était un peu douloureux, mais Totò devient un acteur incontournable du comique italien.  Napolitain d’origine, né vers 1898 dans un quartier pauvre  de la grande ville,Totò s’est vu déformer le visage à l’âge de 11 ans en recevant des coups. Ce visage dévié lui a promu dans le cinéma italien.